CPEM

Fonctionnement du CPEM

overview cpem

 

Zone de prétraitement et bassin de traitement (lagunage actif)

Zone de prétraitement et bassin de traitementCette zone est affectée à la réception des sédiments. Il s’agit d’une grande lagune étanche permettant d’accueillir les sédiments bruts sans risque de contamination du sol. Les sédiments peuvent y être acheminés par camion ou par barge ou par refoulement hydraulique.

Cette lagune permet la déshydratation des sédiments par lagunage actif. Elle permet également la réalisation de prétraitement comme la correction granulométrique ou le traitement par ajout de polymères par exemple.

La lagune est constituée d’une géomembrane placée au dessus d’un géotextile antipoinçonnant permettant de garantir son étanchéité. Un système de drainage permet l’évacuation des eaux vers deux chambres de visites à partir desquels les eaux d’infiltration et de décantation sont pompées vers l’unité de traitement des eaux. 

Systeme

 

Zone de traitement et de stockage temporaire

Zone de traitement et de stockage temporaireLa zone de traitement et de stockage temporaire est une surface plane, étanche, recouverte de béton et équipée d’un réseau de récolte des eaux (caniveaux) connecté à l’unité de traitement des eaux via un bac de rétention. Cette zone à une vocation mixte et doit permettre de :

 

  • Stocker les lots de sédiments pelletables issus des traitements et prétraitements,
  • Transformer les sédiments en matériaux alternatifs ou éco-matériaux,
  • Traiter les terres par traitement biologique,
  • Stocker les terres avant et après traitement,
  • Accueillir la zone d'installation mobile sur laquelle sont stationnées les unités mobiles de traitement et de prétraitements.

La zone d'installation mobile pourra accueillir des matériels et machines de traitements permettant les traitements suivants :

  • Séparation granulométrique,
  • Déshydratation par Filtre Presse,
  • Traitement par immobilisation.

Des logettes modulaires seront positionnées au besoin sur cette zone, délimitées par des ouvrages en béton mobiles permettant de moduler la capacité de stockage des MP.

 

Zone de traitement de l'eau

Zone de traitement de l'eauSur cette zone sera mise en place une unité de traitement des eaux permettant de traiter l'ensemble des eaux du CPEM :

  • les eaux issues de la zone de lagunage actif et des procédés (eau contenue dans les sédiments et eau de pluie);
  • les eaux de voiries et de la dalle issues de l'ensemble des zones d'occupation du CPEM.

L'unité de traitement des eaux est une station de traitement physico-chimique équipée entre autre d'un filtre à sable, d'un séparateur lamellaire, d'une capacité de 50 m³/h et dimensionnée pour absorber une pluie de période de retour 20 ans.

Carcoke Zeebruges

 

Zone scientifique et expérimentale

Zone scientifique et expérimentaleLa particularité du CPEM est qu’il conjugue à la fois une unité opérationnelle sécurisée de traitement de MP et une surface d’accueil dédiée aux recherches et développements scientifiques sur la thématique du dragage, du traitement et de la valorisation de sédiments tout en apportant toutes les garanties environnementales et règlementaires.

Cette expérience unique sur la thématique des sédiments en France permettra de disposer d’outils techniques de Recherche et Développement ainsi qu’un panel d’équipements de traitements opérationnels permettant d’analyser tout au long des phases de traitements, l’évolution géotechnique et environnementale du matériau primaire afin d’adapter les différents traitements nécessaires à la production d’éco-matériaux répondant aux critères d’acceptabilité des filières de valorisations ciblées.

 

Zones prototypes

Zones prototypesLe CPEM accueillera sur son emprise les expérimentations du programme de recherche et développement SEDIMED. Ce programme dont la durée est de 4 ans a pour objectif principal de réaliser des ouvrages expérimentaux prototypes d’échelle 1 fabriqués à partir de sédiments.

Ces essais de valorisation basés sur de la Recherche et Développement répondra aux exigences réglementaires actuelles tout en s’enrichissant des nouvelles observations sur l’évolution des éco-matériaux en situation de valorisation. Ces expérimentations auront notamment pour objet la construction et le suivi d’ouvrages prototypes, dans le respect des textes réglementaires et les prescriptions établies ou à venir par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie et la Direction Générale de la Prévention des Risques.