Chantiers de dragage

Dragage d'entretien et gestion à terre des sédiments de type B (contaminés), Wallonie (Belgique)

Le transport par voie navigable intérieure est crucial pour l'économie européenne. Il faut donc régulièrement effectuer un dragage d'entretien des voies navigables et des ports afin de conserver la profondeur requise et d'assurer la continuité du trafic. Pour ce faire, Envisan dispose notament d’une installation mobile permettant le prétraitement des sédiments sur site.

PAYS Belgique
CLIENT Openbare Werken Waals Gewest
Departement Schelde Waterwegen
Administratie Bergen Waterwegen
RÔLE DE L'ENTREPRENEUR JV Partner (Partie JDN: 50%)
PÉRIODE 05.2010 - 05.2014
DESCRIPTION DU TRAVAUX Le transport par navigation intérieure est fondamental pour l'économie européenne. Cela implique que la navigation et les ports ont besoin de travaux de dragage d'entretien réguliers afin de maintenir le tirant d'eau requis et d'assurer un trafic continu. Une partie significative des sédiments est polluée et a besoin d'une approche spécifique.
MÉTHODOLOGIE Caractérisation, dragage et transport d'environ 1.354.000 m³ de sédiments. Ces sédiments doivent être dragués sur une distance de 300 km de voies navigables intérieures dans la région wallonne. Le dragage doit être exécuté avec une précision importante puisque la tolérance contractuelle est inférieure à 10 cm. 1.023.000 m³ des sédiments sont pollués par des polluants, comme des métaux lourds, des huiles minérales et des hydrocarbures polycycliques aromatiques et requisent du matériel de dragage spécialisé. Les sédiments pollués sont transportés dans des chalands ou des navires désignés aux unités de traitement mobiles flottantes d'Envisan et de Jan De Nul.
VOLUME  Volume total de sédiments: 1.354.000 m³
Dragage environnemental de sédiments pollués: 1.023.000 m³
TYPE DE CONTAMINANTS Métaux lourds, composés organiques, HAP's, déchets

 

Traitement du sable dragué dans le Port de Carrare (Italie)

Le chenal d'accès du port de Carrare a été dragué. Le sable dragué a été déshydraté et transporté par bateau vers une décharge dans le Port de Livourne.

PAYS  Italie
CLIENT  Port Authority of Marina di Carrara
RÔLE DE L'ENTREPRENEUR  JV Partner (Partie JDN: 50%)
PÉRIODE  15.02.2008 - 14.01.2009
DESCRIPTION DU TRAVAUX Dredging.
DRAGAGE
Déshydratation de sédiments
Transport en bateau
Elimination dans un CDF (site de confinement) dans le port de Livorno
VOLUME  Dragage : 25.000 m³
Déshydratation de sédiments : 25.000 m³


 

Traitement de sédiments et aménagement d'une décharge, Sfax (Tunisie)

Le projet Taparura comprenait des travaux de dragage environnemental, d'excavation sélective, de traitement de sédiments et l'aménagement d'une décharge. Le projet s'intégrait dans un ensemble de mesures prises par les autorités publiques visant une amélioration générale de la qualité du littoral. Grâce à l'assainissement de cette côte polluée de la ville tunisienne de Sfax, la zone côtière s'est développée en un tout nouveau quartier urbain.

 Traitement de sédiments et aménagement d'une décharge, Sfax (Tunisie)

PAYS  Tunisie
NOM DU CLIENT  SEACNVS: Société d’Etudes et d’Aménagement des Côtes Nord de la Ville de Sfax
RÔLE DE L'ENTREPRENEUR  Joint Venture Partner (Partie JDN-ENV: 70.7%)
PÉRIODE  26.10.2006 - 21.05.2009
ÉQUIPEMENT DSP Alexander Von Humboldt et James Cook
Pontons DN24 et DN25
Multicats Tabriki et DN49
Equipement terrestre pour des travaux de génie civil
DESCRIPTION DES TRAVAUX Travaux d'assainissement & de réhabilitation : le projet Taparura fait partie d'une série de mesures globales prises par les autorités tunisiennes pour améliorer les environs de Sfax.
Travaux de dragage dans le canal Kerkannah
Travaux de régénération et d'aménagement d'une plage
SOL Terres à être excavées: sable, sédiments, phospho-gypse
Sols à être dragués et amendés : sable
VOLUME Travaux de dragage dans le canal de Kerkannah : 6.716.000 millions de m³
Excavation et stockage des terres polluées: 2.300.000 m³
Dragage environnemental : 700.000 m³
Remblaiement: 6.716.000 m³
Membrane PEHD: 35.700m²
Barrière minérale: 35.700 m², 60 cm d'épaisseur SUPERFICIES
- Construction d'une décharge :55 ha
- Réhabilitation d'un CET (phospho-gypse) > 200 ha
- Membrane PEHD: 35.700m²
- Barrière minérale: 35.700 m², 60 cm d'épaisseur
PROFONDEUR DE DRAGAGE 10 - 15 m
PROTECTION DE LITTORAL  Géotextile : 29.897 m²
Ballast : 1.558 tonnes
Enrochement : 61.082 tonnes
Travaux de génie civil: canaux de drainage, égouts
Isolation du dépôt de phosphogypse par la construction d'un mur de bentonite - ciment & une membrane PEHD

 

Construction de l’usine de traitement de sédiments AMORAS au Port d’Anvers (Belgique)

Fin 2008, dans le port d'Anvers, rive droite, se situait le Bietenveld, un terrain abandonné et à peine accessible. Aujourd'hui, on y trouve la plus grande installation de traitement des boues de dragage d'entretien d'Europe.

Ce projet a été dénommé AMORAS, l'abréviation néerlandaise pour Assainissement mécanique, recyclage et application de boues d'Anvers. Au travers de ce projet, les autorités flamandes et l'Entreprise portuaire communale d'Anvers ont investi en une solution durable pour le traitement et le stockage de boues de dragage d'entretien provenant du port d'Anvers.

Le marché a été attribué à la société commerciale temporaire SeReAnt dont fait partie Envisan.
SeReAnt est chargée de la conception et de la construction des installations ainsi que de l'exploitation durant les 15 premières années.

 Construction de l’usine de traitement de sédiments AMORAS au Port d’Anvers (Belgique)

PAYS Belgique
CLIENT Vlaamse Overheid
RÔLE DE L'ENTREPRENEUR JV Partner (Partie JDN: 50%)
PÉRIODE - CONSTRUCTION DE LA STATION ET DÉPÔT 2009-2011
PÉRIODE - EXPLOITATION ET INSTALLATION 2011-2026
SCOPE Chaque année, plus de 1.000.000 m³ de sédiments sont dragués dans le port d'Anvers. Jan De Nul Group, en tant que leader d'un consortium, a dessiné une station d'épuration des sédiments qui réduit sensiblement le volume total du matériel à disposer. Jan De Nul Group est responsable de l'installation et de l'exploitation de la station pour une période de 15 ans.
MÉTHODOLOGIE Le volume total à disposer dans la cellule de stockage spécialement construite est remarquablement plus petit que le volume initial des sédiments, le sable utilisable est séparé et l'eau est enlevée des sédiments à travers des différentes phases de déshydratation. La déshydratation s'effectue dans 4 bassins de consolidation de chaque 120.000 m³ et par déshydratation mécanique au moyen de 12 presses de filtration de chambre de 21.5 m³ chacune.
VOLUME Sédiments traités et déshydratés par an: plus de 2.500.000 m³;
Eploitation de la station: 15 ans
TYPE DE CONTAMINANTS Métaux lourds, huiles minérales, HAP, matière organique